samedi 27 août 2011

Le temple de l'homme

Celui qui se tient debout
établit un lien entre le ciel et la terre
entre l'idée et la matière qui lui donne une forme.
Ce qu'on nomme "matière" est "Mater, la mère,
elle est substance, support de la densité,
potentiel de sensation et d'émotion.
le Père, lui est Inspiration, souffle,
il inspire la Mère de son amour
il lui souffle ses mots,
il lui dit : donne une forme à mes rêves
et prends en soin...

Il n'y a ni dualité ni opposition,
ni domination,
juste une complémentarité indispensable
pour que la vie se manifeste,
ni le père, ni la mère ne peuvent générer seul :
"Ce que le Ciel a uni ne peut être séparé"
"Toute maison divisée contre elle-même périra"...

Celui qui se tient debout
ou "cela" qui se tient debout est "l'Espace Temple",
la chambre nuptiale,
le lieu ou l'idée et la substance se rencontrent
pour donner naissance à"l'enfant"dans la pureté
et la "Virginité"...

Nous avons trop méprisé la Matière,
projeté sur elle de prétendues "tentations"
nous devons enfin comprendre
à quel point elle est sacrée,
savoir qu'elle est un don,
le don de la "Substance",
de la sensation
et qu'elle n'est ni différente,
ni séparée...du Père...

La physique quantique
nous offre une métaphore pour apprécier le "Couple celeste"
que nous exprimons au quotidien :
à la fois particule et vibration pure
nous dansons toujours au présent dans le champ d'une conscience.


mercredi 24 août 2011

Bonne nouvelle : "Il n'y a pas de pertes de mémoire!"

Certaines personnes prétendent "perdre la mémoire"
surtout les personnes qui se disent "âgées"...
Pourquoi l'âge ferait-il perdre la mémoire?
Parce qu'il y a quelque part des idées collectives
étayées par des recherches dites "scientifiques"
qui affirment cette vérité...

Et les jeunes enfants?
Est-ce qu'ils perdent aussi la mémoire?
Observons-les lorsqu'ils jouent,
ils oublient tout...
Ce qui souvent rend les parents furieux
surtout lorsqu'ils trouvent des jouets abandonnés un peu partout...

Donc l'âge n'y est pour rien.
Si l'âge faisait vraiment perdre la mémoire
toutes les personnes qui se pensent atteintes par ce"problème"
auraient atteint la Paix et l'Illumination.
En fait ce serait une bénédiction...
Pourquoi? Parce qu'à part le présent immédiat
elles ne se soucieraient de rien d'autre...
Tous les sages mettent un moment à arriver à ce résultat...
et à quel prix!

En fait, non c'est le contraire...
Ce qu'on appelle "perte de mémoire"
c'est juste le signe que la mémoire de l'ordinateur est trop pleine.
Elle "déborde" à l'imprévu...
Il y a tellement de passé, tellement de souvenirs, tellement d'émotions
et de choses souvent pas digérées
que le système "régurgite"...
Il envahit le présent.
C'est un peu comme des spots de publicité pendant un film,
au bout d'un moment on n'arrive plus à suivre le fil de l'histoire
et on finit même par croire que les spots sont le vrai film...

Donc la bonne nouvelle c'est que ce qu'on appelle "perte de mémoire" est en fait un excès de mémoire...Pour faire scientifique disons un état de "super-excitabilité mémorielle!"
L'autre bonne nouvelle c'est que comme les souvenirs ce sont des "formes pensées"elles peuvent être effacées...
Le tout c'est de bien le vouloir. Si en même temps on continue à s'attacher au moindre souvenir c'est compromis.

Alors, pour résumer Docteur?
Pour vivre dans le présent
comment faire?
Choisir de ne plus vivre dans le passé...
Changer de point de vue...

Fin du jugement...

Un écran vierge,
ma conscience.
Un écran toujours allumé...
Un écran?
Façon de parler,
en fait rien du tout...
mais toujours la lumière allumée,
la Paix.
Une Paix qui ne dépend de rien.
Juste la Paix qui règne
lorsqu'il n'y a rien
pour déranger...
En fait il peut y avoir tout sur l'écran
et toujours la Paix.

"Je ne suis pas venu pour juger le monde
mais pour le sauver"
Cette parole attribuée à Jésus
est une parole du "Je"...
elle n'est pas limitée à un personnage particulier,
elle est dans le coeur de chacun
comme une vérité cachée.
Tout ce qui peut dire "je"
est porteur de cette mission :
sauver le monde...
Comment?
En réussissant ce tour de force
de renoncer à jamais au jugement
totalement...
Juste recevoir ce qui vient,
comme ça vient
et l'accueillir...
Est-ce que je suis prêt?
Combien de temps vais-je réussir à laisser à l'écran sa virginité,
sa capacité d'ouverture et d'accueil?
Top chrono! On y va...

samedi 20 août 2011

Le passé n'existe pas!

La chose peut sembler difficile à accepter
et pourtant c’est une évidence:
LE PASSE N'EXISTE PAS!...
seul le présent existe en tant que phénomène naturel…

Le présent au présent,
toujours au présent,
présent...
présent...
Tout le reste est attachement à l’illusion…
à la mort…:
« Laissez les morts enterrer les morts »
« Laissez le passé emporter le passé… »

Lorsque je pense « Maintenant… »
à peine ai-je commencé à prononcer le m… qu’il s’est déjà évanoui dans le rien pour laisser place aux syllabes suivantes…
Je ne peux rien comparer,
ni le m, ni le ain, ni le te…
ils se succèdent juste,
toujours au présent,
avant de s’évanouir à jamais dans le silence du rien…

Il n’y a rien à juger.
Le jugement pétrifie et fige le flot...
J'assume l'idée que : "je ne suis pas venu pour juger le monde
mais pour le sauver"...
Pour sauver le monde,
je le laisse être dans sa vérité,
dans son jaillissement...

Je suis la Source,
je suis la Vie
jaillissant des tréfonds de la conscience :
« Il est un fleuve dont les courants réjouissent la cité de Dieu,
Le sanctuaire des demeures du Très-Haut. »
Le Présent seul est relié au sanctuaire,
il est le seul temps de la Vie,
du flot vital harmonieux,
il est le temps de l'obéissance à l’ordre universel…:
JE SUIS…
seule vérité qui puisse être parlée…
JE SUIS...
Coincidence parfaite entre le JE et l'ETRE...


La seule chose que je puisse donc faire pour le passé
c’est de le laisser sortir de ma conscience,
le laisser partir
pour laisser place
aux nouvelles-nouvelles que la Vie
souffle sans cesse à mon coeur… : le présent, le TAO...
Je ne parle pas les « nouvelles » de la radio ou de la télévision
qui ne sont plus des « nouvelles »
puisqu’elle décrivent un passé recomposé
qui n’a plus de « vie réelle »
mais qui n'est qu'une illusion d'émotion cristallisée.

L’histoire de la femme de Loth
illustre la loi de la vie:
ne pas se retourner pour observer le passé…
Regarder en arrière nous transforme toujours en statues de sel…
L’eau de la Vie jaillit toujours nouvelle,
le sel stagne et se dessèche sur place…
Qu’un sang neuf coule toujours dans nos veines!
Quel intérêt aurions nous à y mélanger
le sang du passé…

Rendre grâces,
remercier
et reconnaître que c’est accompli…
c’est la meilleure manière d’accompagner le flot,
de rester synchrone…
n’ajouter ni remord, ni regret, ni interprétation,
abandonner tout à l’univers…
c’est tout...

« Ecoute bien, ma parole est toujours nouvelle…
je ne me répète jamais… »

jeudi 18 août 2011

Amour : donner sans rien attendre.

Derrière tout dysfonctionnement,
Derrière tout problème;
un manque d’amour.
Une demande parfois tellement lasse d’attendre
qu’elle en est défigurée,
méconnaissable.
Elle s’est souvent métamorphosée en fermeture,
en frustration
en colère…
Amour en souffrance,
impression de coupure du flot de cette énergie vitalisante :
amour = eau de vie…
Attendre…quoi?
Que l’amour vienne enfin,
Que l’eau vienne irriguer « le désert »
Et si le désert était juste un mirage,
si l’Eau de Vie était toujours là,
et qu’on lui tournait simplement le dos?
Réaliser que l’amour est cette « chose » qui coule de l’intérieur,
le sang dans les veines qui exprime le courant vital,
les pensées dans l’esprit qui peuvent dire tous les mots d’amour imaginables,
et qu’il suffit d’un choix, celui d’aimer, sans condition…
Cet amour n’appartient à personne,
il ne dépend pas d’un effort à accomplir
juste un JE SUIS…auquel on ajoute le mot AMOUR
juste un JE auquel on ajoute le verbe Aimer conjugué au présent…
Ce n’est pas de la poésie,
ce n’est pas un rêve,
c’est juste le moyen de réamorcer la pompe
et de maintenir le flot…
« Je t’aime… »
le seul amour que jamais personne ne pourra t’enlever...

mercredi 17 août 2011

N'être rien, être tout...

Un seul pouvoir traverse tout ce qui est,
la Force de Vie, de Création, d’expression,…
Ce pouvoir est totalement libre de la matière
comme le corps est libre du vêtement qui l’habille…
Né de l’Esprit…
Eternel...
« Renaître en Esprit », juste une manière d’exprimer la seule vraie naissance
qui n’en est pas vraiment une,
juste une façon de parler.
En fait,
« Avant qu’Abraham ne fut né, JE suis ».
Pas dans ma personnalité actuelle
qui n’est qu’un composé d’idées reçues.
Je suis éternel
dans mon Id- entité…
Je ne suis pas né de la chair…
La « chair » signifie non pas le « mal » comme on le pense trop souvent.
En fait, la « chair » n’est qu’une interface instable générée par les croyances.
Le seul « péché » est de prendre l’effet pour la cause,
le doigt qui montre la lune pour la lune…
Je ne suis pas mon corps, je ne suis pas né de mon corps,
je ne suis pas mon âge,
je ne suis pas mon apparence,
je suis le Rien et le Tout
s’actualisant…

A chaque instant,
je peux me détendre dans le « rien » créatif de mon essence (La Vierge)
ou je peux « croire » à mes idées reçues…
Mon choix à tout moment:
vouloir être quelque chose et n’être rien
ou accepter de n’être rien
et laisser le « Tout » s’exprimer à travers moi…
et observer...

mardi 16 août 2011

"Vois, Je fais toute chose nouvelle"

Tout le pouvoir est en moi, il rayonne de l’Intérieur vers l’extérieur.
« Je suis le Je, je viens du vide vers la lumière »
JE VIENS DU VIDE...
JE SUIS CE NEANT DERRIERE TOUTE CONSCIENCE...

A partir de ce « vide » tout se manifeste et prend forme

« Eveille-toi et vois, je fais toute chose nouvelle… »
« Je fais toute chose nouvelle,… »
à chaque instant
la perfection du monde se manifeste à ma conscience :
« Tout est parfait »…

A partir du point zéro, seule la perfection de la Vérité se révèle,
l’Esprit Créateur est affirmation de la vie et satisfaction,
l’Esprit ne peut agir contre lui même…

Pour l’esprit, les erreurs ne sont rien,
elles n’ont besoin d’être effacées que dans ma mémoire
qui est une utilisation de l’esprit à contre-courant :
« Eveille-toi et vois : « Je fais toute chose nouvelle … »
Je choisis de rester en contact avec le présent…
Je remercie le passé et je le laisse retourner dans sa dimension…
Je le laisse s'effacer,
je dois juste laisser la rivière libre de couler…
merci pour tout...

Je suis au présent,
je suis le présent,
seul le présent existe,
le passé s’occupera du passé :
« Laissez les morts enterrer les morts ».

S’occuper du passé est une perte de temps
une perte de contact avec le temps de l’être :
c’est passé, c’est passé…
Ne dit-on pas aux enfants : « ne pleure plus, ça va passer »…?
Les eaux de la vie coulent :
« Vois, je fais toute chose nouvelle »…

vivre à l’écoute attentive du présent
c’est s’accorder au rythme de l’univers
c’est ETRE CONSCIENT…
« Vois, je fais toute chose nouvelle »

JE suis la résurrection et la Vie
suis-moi…instant par instant…
je suis la manne
la parole qui nourrit la vie….

vendredi 5 août 2011

Un seul monde...

JE suis l'unique auteur d'un seul monde. Il émerge de mon esprit et devient perceptible à travers "Tes" sens instant par instant, comme une pellicule photographique placée dans un bain de révélateur...

La manifestation me révèle le contenu de ma pensée afin que je puisse en faire l'expérience à travers ce qu'on appelle "Toi".

"Toi"et"Moi" sommes "UN",
époux et épouse unis à jamais dans cet acte de création/conscience,
création consciente...

Notre "fidélité" est l'essence même de notre être,
il n'y a pas de divorce possible
puisqu'on ne peut séparer le Créateur de lui-même...