jeudi 29 septembre 2011

Entr'acte...

La Paix au centre de la tornade,
L'oeil du cyclone,
Le coeur du vortex,
Le "trou noir",
L'origine de la spirale,
Le centre du mandala,
TU ES CELA!!!
C'est ton trône...
Il n'y a pas d'autre Paix
pas d'autre pouvoir...
Tout le reste est un rêve...

samedi 24 septembre 2011

« Loi d’attraction » ou « Loi d’expression »?

On parle beaucoup de la « Loi d’attraction »,
un peu comme s’il y avait quelque chose à "attirer" à l’extérieur…

Je constate chaque jour avec un peu plus d’évidence
que "l’extérieur" n’est qu’un effet, un produit passif de « lois » qui sont en nous…une projection, un symbole...

En deça,
le processus est simple et connu,
il y a en nous des « croyances » à propos de la « réalité »
nous pensons certaines choses possibles,
d’autres non,
certain rêves possibles,
d’autres non,…
C’est le GPS qui est en nous
qui détermine notre trajet…
Et le GPS dépend essentiellement de ce qu’on lui a appris…
c’est ce que j’appelle « Un effet »…

Donc appliquer la loi d’attraction dans ce contexte est limité strictement aux connaissances téléchargées sur notre GPS…

Si notre GPS nous a conduit de nuit, sur une route inconnue qui de plus se révèle sans issue, inutile de s’agenouiller devant le malheureux instrument de navigation en priant pour qu’il re-programme tout seul une solution à notre problème…

Une telle attitude correspondrait à ce que l’Ancien testament appelle «idolâtrie »… Ne pas fabriquer d’idoles, c’est ne pas succomber à l’illusion des « effets »…Or tous les exercices destinés à mettre en branle la "loi d'attraction"corrrespondent à cette pratique..."Le veau d'or" a la peau dure..

En fait, aucun "effet" n’a de pouvoir…Inutile de manipuler le rêve pour changer les choses, il vaut mieux réveiller le rêveur...
Le seul vrai pouvoir est ce qu’on appelle: "LE CREATEUR…"
Ce qui traduit d’une manière pratique peut être formulé par: il n’y a pas d’autre pouvoir en nous que le « pouvoir de créer »… ou « créativité »…

La créativité, c’est l’action mystérieuse de la Vie en moi, en vous,en tout. C'est l’expression, la manifestation de l’essence de la vie, c’est l’ETRE en mouvement…
« Qu’est-ce que j’ai vraiment envie de créer, maintenant? » c’est sans doute en fait la vraie question que se pose Hamlet…

Parler de la « Loi d’expression » est donc à mon avis bien plus pertinent et moins frustrant en termes pratiques que de parler de la « Loi d’attraction »…

vendredi 9 septembre 2011

L'esprit du bambou

Tout pointe vers l'esprit
comme un doigt qui permet de suivre sur la partition du visible
le chant polyphonique de la vie.

Le bambou pointe vers le ciel
mais aussi vers sa racine
animée d'une insaisissable sagesse.

Le bambou s'étend,
dans toutes les dimensions,
verticalement et horizontalement,
pour ce qu'on en voit...

Car nos sens ne saisissent que la partie matérielle de la plante...
Laissons l'en deça et l'au delà de nos perceptions
saisir tout ce que l'on ne voit pas :
l'esprit du bambou,
le mystère de la création
traduit en petites flammes vertes
qui jaillissent d'une combustion
insaisissable...

jeudi 8 septembre 2011

Non résistance

Ma seule « réalité » est là, maintenant,
devant moi, derrière moi, en moi,
autour de moi, partout;
l’Etre,
simplement,
je SUIS cela…
je SUIS tout cela
qui se manifeste…

Pas de qualité particulière,
ni bien, ni mal,
juste « C’est ainsi »…
Que ça me plaise ou pas...

A quoi bon tenter de résister,
de dire «non » à cet « ainsi »
c’est comme ça qu’il peut m’arriver de "perdre" le fil…

Mais en fait, je ne peux jamais perdre le fil
puisqu'il est au centre même de mon être
et que l’Etre ne cesse d’être
à travers moi…
En esprit, il n’y a pas de voie sans issue,
pas d’impasse,
uniquement des "états d’âme",
des "climats".

J'entretiens une illusion d’absence
une illusion de dualité
lorsque j'esssaie d'imposer une autre solution
qui aurait été "la mienne"
si les choses avaient pu être différentes…
mais il n'y a aucun "moi" distinct
et les "choses" sont déjà passées,
dépassées...

Essayer de contester ce qui est
entretient une illusion
l'idée d'avoir le contrôle
alors que précisément chercher à contrôler
c’est le meilleur moyen d'être submergé...
Garder vraiment le contrôle
c’est renoncer à contrôler,
laisser la rivière couler et suivre souplement le courant :
non résistance…

Ainsi j'accepte le fait que le passé est passé
et que le vivant s’exprime, toujours nouveau.

Confiance, confiance dans l’harmonie globale,
confiance dans le fait que l’Etre fait son travail d'Etre
que la Vie est Vivante et que j’en fais partie…