lundi 28 novembre 2011

L'évidence de la Paix...

Quelle est la chose que le monde recherche le plus
depuis la nuit des temps?
Quelle est la chose que même rois, princes et fortunés
aimeraient obtenir à tous prix?
Qu’est-ce qui se cache derrière toute frustration,
toute insatisfaction, toute recherche?
Qu’est-ce qui n’a pas de prix
parce ni à acheter ni à vendre
et pourtant à la portée de chacun?
Qu’est-ce qui se cache derrière tout désir?

Cette chose n’est même pas une chose,
c’est un état qui peut être atteint
à tout moment,
sans aucun investissement financier
et qui ne peut être pris ni entravé par rien ni personne…
La réponse est tellement simple et évidente
qu’on passe à côté sans aucune excuse…
Ce bien absolu, personnel, inaliénable
c’est la PAIX…

Elle est en nous, disponible à tout moment
et aucun trouble extérieur ne peut l’atteindre
sans notre consentement…
Tous nos « Oui mais… »
ne sont que des excuses…
La Paix ne s’achète pas, elle est…
JE SUIS LA PAIX
c’est mon état naturel…

Pas une paix conceptuelle,
pas les paix imaginaires que nous projetons sur le monde
pour avoir l’impression de devoir faire quelque chose
pour atteindre la Paix…
Je parle de la Paix
qui est toujours là, immobile, sous la lave du volcan…
La Paix qui peut se révéler seulement lorsqu’on a effacé tout le reste…

Et je le répète,
rien à payer pour l’atteindre,
personne à satisfaire,
aucune concession à faire,
juste s’asseoir et attendre jusqu’à ce que la réalisation se fasse :
« JE SUIS CETTE CHOSE QU’ON APPELLE LA PAIX,
INFINIE,
AU DELA DE TOUTE COMPREHENSION… »

Laisser tout le reste de côté.
Cette Paix là
est la source de tout
et le lieu de repos
où tout retourne…

CETTE PAIX EST LA,
EN MOI,
ICI ET MAINTENANT
ET A JAMAIS...
C'est la seule chose
qui ne pourra jamais être contestée...

lundi 21 novembre 2011

Promesse faite à Ezekiel

"J’irai vous prendre dans toutes les nations ; je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai sur votre terre.
Je verserai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés. De toutes vos souillures, de toutes vos idoles je vous purifierai.
Je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair.
Je mettrai en vous mon esprit : alors vous suivrez mes lois, vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles.
Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères. Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu. »

Que prophétise cette promesse?

"J’irai vous prendre dans toutes les nations ; je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai sur votre terre."
Elle part de notre état actuel, notre impression d'égarement, d'exil, de séparation,...En nous, le souvenir d'un seul Peuple, d'une seule nation au delà de toutes frontières, de toute nationalité..D'où notre rêve d'unité, de fraternité et d'égalité que les institutions humaines ont au contraire entravé. Le retour sur "notre terre" c'est à dire dans notre Unité en Esprit ne peut être accompli par nos actions et nos recherches limitées, c'est l'Esprit lui même qui va l'accomplir et cela a déjà commencé sur notre terre...

"Je verserai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés. De toutes vos souillures, de toutes vos idoles je vous purifierai."
Ces "souillures" et ces "idoles" sont juste nos croyances limitées, nos remors, nos regrets, les jugements que nous portons sur nous-mêmes et sur les autres, toutes les choses auxquelles nous attribuons un pouvoir Divin alors que le seul vrai pouvoir est en nous. L'eau pure, c'est l'esprit lui même coulant en nous, de nouvelles idées balayant les anciennes.

"Je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair."
Lorsque seront effacées par l'Esprit toutes nos illusions et tous nos jugements, vivre en Esprit ne demandera aucun effort, nous vivrons vraiment ce que nous sommes, pleinement sensibles et Divins.

"Je mettrai en vous mon esprit : alors vous suivrez mes lois, vous observerez mes commandements et vous y serez fidèles.
Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères. Vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu. »

Ce n'est pas un rapport de "domination" qui est décrit mais un rapport d'UNITE, d'IDENTITE. Lorsque nous réaliserons pleinement le fait que notre esprit et l'esprit de Dieu sont UN nous comprendrons que notre pensée contient les lois de la création et notre coeur la sensibilité de percevoir intuitivement les chemins de l'unité...Ce qui est décrit ici c'est le retour au Paradis terrestre. Pas dans une autre vie, ici et maintenant, par l'effet de la Grâce...

Et la recette pour permettre l'opération de cette grâce est simple :il faut accorder confiance totale dans cette promesse qui ne cesse d'être répétée dans tous les textes sacrés et dont seules nos habitudes de doute nous séparent...

dimanche 20 novembre 2011

La perfection et le rien...

"Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher."Saint-Exupéry

lundi 14 novembre 2011

L'ouverture du troisième oeil...

"Ce qu'on appelle "l'ouverture du troisième oeil"n'est pas un état nouveau,
c'est juste le retour à notre état originel.
C'est lorsque nous cessons de voir le "bien" et le "mal" dans le monde,
lorsque nous cessons de juger les gens, les situations et les choses.

Car nous ne sommes pas venus ici pour "juger" le monde.
Tout jugement étant cause de division
aucun d'entre nous n'agit consciemment
dans un but de "division"...
mais malgré tout, inconsciemment,
à chaque fois que je juge,
je crée une division...

L'amour est Unité
et l'Unité est ce qui permet la cohésion de tout,
autant au niveau d'un seul être avec lui même
qu'au niveau d'un couple,
d'une famille, d'une entreprise, d'une nation, d'une terre,
d'un Uni-vers...

Réussir à tout embrasser d'un même oeil est ce qu'on appelle "amour"...
comme le dit très clairement l'Evangile :
"Lorsque ton oeil est égal,
ton corps est plein de lumière"..."

...et le monde aussi...

la recette est simple :
dans TOUS les cas,
"Ne juge pas..."

dimanche 6 novembre 2011

Eviter les attentes

Toutes nos attentes appartiennent au rêve,
elles nous attachent aux illusions
et à l'errance.

Vivre sans attentes
permet au Plan Universel de se dérouler
naturellement
et à son rythme.

Notre seul travail :
laisser la vie couler à travers tous nos gestes
et observer simplement ce qui se produit
dans la plus parfaite neutralité...

mercredi 2 novembre 2011

Rôle du reflet...

A quoi sert un reflet?
A renvoyer une image de quelque chose.
Dans quel but?
De permettre une évaluation
à un instant donné.

Qu'est-ce qui se reflète?
Mon monde intérieur.
Le reflet est mon oeuvre d'art,
chaque plan reflète MES pensées
uniquement mes pensées
et mes jugements.
Notre monde est une galerie d'art
en temps réel.
Le monde que nous expérimentons collectivement
est un "Salon des Interdépendants".
A chaque instant, j'accroche une nouvelle oeuvre
sur les murs de l'imaginaire collectif.
Elle est instantanément et subliminalement partagée
avec tout ce qui vit et son addition
transforme automatiquement la conscience collective
et donc le monde reflété...

Je peux toujours décrocher certaines de mes oeuvres
lorsque je juge qu'elles n'ont plus de raison d'être...
Cela aussi change le monde.

Si ce que je vois du monde
ne me convient pas,
c'est une invitation à décrocher certaines de mes créations.
C'est un moyen simple de me faire prendre conscience
de l'effet de mes conceptions
lorsqu'elles se projettent à l'extérieur
sous des formes imprévues.

C'est ainsi que les campagnes
contre la famine dans le monde
ont pour effet pervers d'entretenir la famine
et de la développer.
De même,la lutte contre le cancer
et le "dépistage forcé"
de faire proliférer ce "monstre imaginaire"
et de l'ancrer solidement
dans les consciences.
C'est en ce sens
que "les chemins de l'enfer
sont pavés de bonnes intentions"...


L'indice qui me permet de "dépister"
les idées qui perturbent l'harmonie
de mon monde
et troublent ma paix,
c'est de savoir si la réalité que je vois
se refléter à l'extérieur
a un rapport quelconque avec la peur.
Tout ce qui a un rapport même éloigné avec la peur
reflète une croyance dont je dois me séparer.

Comment?
Simplement en reconnaissant que je n'en ai plus besoin
et qu'elle n'a plus de place dans mon monde.
De la même manière que le fait de reconnaître
qu'une silhouette en apparence effrayante n'est qu'une ombre
suffit pour lui faire perdre
tout le pouvoir imaginaire
qu'on avait pu lui attribuer...

Comment changer le reflet?

Je me coiffe devant la glace,
le peigne donne forme à mes cheveux,
lorsque je suis satisfait
je passe à autre chose...

Me viendrait-il à l'idée
de peigner le miroir,
d'engager une querelle avec lui
ou de l'accuser de refléter quelque chose
qui ne me convient pas?